Lorsqu’on prévoit d’investir un budget dans des annonces payantes au clic, le fameux Pay-per-clic (PPC), on se limite souvent au programme Google Adwords. Car oui, Google domine largement le marché, et spécialement au Québec où il dépasse les 90% de parts de marché. C’est donc naturellement l’endroit de choix pour mener une campagne PPC.

Mais ignorer Bing Ads n’est pas pour autant une bonne idée, et voici pourquoi:

Rappel: le programme Yahoo! Bing Ads fonctionne sur le même principe que les campagnes Google Adwords. Les annonces sont ici diffusées aux internautes qui effectuent des recherches tant sur Bing que sur Yahoo!, ainsi que sur un réseau de partenaires.

 

1. Une audience délaissée et pourtant de qualité

Si les internautes utilisant Bing et Yahoo! sont bien moins nombreux, une partie d’entre eux n’utilise que celui là. Ignorer ce canal revient donc à se priver d’une partie de ses clients potentiels. D’autant que les études montrent que cette audience est plus âgée (les 35-44 ans et les 45-54 ans y sont les plus représentés) et possède un pouvoir d’achat moyen supérieur.

 

2. Un coût par clic plus faible

Selon une étude réalisée par Adgooroo en 2015, un internaute qui clique sur une annonce sponsorisée coûte 42% de moins à l’annonceur s’il provient de Yahoo! Bing Ads que s’il vient de Google Adwords. Si on transpose cet écart en chiffres concrets, pour un budget de 1000 $ investi sur Adwords à 2$ par clic, on obtient donc 500 clics. Sur Bing Ads, le même annonceur rencontrera potentiellement un coût par clic 42% moins élevé, soit autour de 1.16$. Ce qui représente un total d’environ 862 clics, soit 362 clics supplémentaires.

 

3. Vos compétiteurs n’y sont pas (encore)

En rapport direct avec le point précédant, le fait que la compétition soit moins forte permet également de se placer plus facilement en première position, sans devoir débourser des fortunes pour chaque clic.

 

Le réseau Yahoo! Bing Ads est-il fait pour tout le monde?

Clairement, non.

Une entreprise qui propose des produits ou services qui sont peu recherchés sur le Web ne parviendra pas à obtenir le volume de recherche nécessaire pour recevoir suffisamment de clics. De la même manière, une entreprise qui cible une zone restreinte à un quartier aura du mal à écouler son budget.

Le programme Bing Ads n’est donc pas fait pour tout le monde, mais de nombreux annonceurs auraient tout intérêt à l’adopter.

En premier lieu, les activités sur lesquelles le coût-par-clic est devenu prohibitif sur Google Adwords. Mettre une partie de son budget sur Bing Ads permet ainsi d’obtenir un volume de clic intéressant sans se ruiner.

Les entreprises qui interviennent sur une zone étendue auront plus de chance d’obtenir un volume de recherche conséquent, et donc de générer suffisamment de clics par rapport au budget investi.

 

Vous êtes prêts à tenter l’aventure Bing Ads et optimiser le retour sur investissement de vos campagnes PPC?  Écrivez-nous ou joignez-nous au 514.500.5000