Quand on parle de référencement d’un site web, on pense le plus souvent au contenu du site. Avoir des pages avec un contenu travaillé, des mots-clés, des urls personnalisées. Mais que se passe-t-il si Google ne voit pas ce contenu que l’on s’est donné la peine de créer?

 

Tout comme il est important d’avoir une carte à jour, pour se rendre d’un point A à un point B (la nouvelle boutique qui vient d’ouvrir et qu’on rêve de dévaliser! par exemple), il est important de donner à Google une carte de notre site pour qu’il puisse le répertorier plus facilement. De même il serait décevant de ne pas trouver cette nouvelle boutique, il le serait tout autant que vos potentiels clients n’aient pas accès à certaines pages de votre site.

Pour répertorier plus simplement les pages, il existe ce que l’on appelle un sitemap XML. C’est un fichier placé à la racine du site Web..

 

Exemple de sitemap :

exemple de sitemap

 

Comme son nom l’indique c’est une carte de votre site qui va permettre de fournir des informations sur la structure du contenu de votre site web. Les robots (Googlebot) pourront ainsi explorer plus intelligemment votre site. Même si la structure de votre site est simple et que toutes vos pages sont correctement liées entre elles, ajouter un fichier sitemap peut quand même s’avérer utile. Il peut même en améliorer grandement l’exploration, si votre site contient énormément de pages par exemple.

 

Pour faire un bon travail de référencement, il est important de prendre en considération tous les facteurs qui entrent en ligne de compte dans l’optimisation du positionnement organique. Le sitemap XML en fait partie.