Google Analytics permet d’analyser l’audience de votre site Internet. C’est à dire de comprendre qui sont vos visiteurs, ce qu’ils font sur votre site, d’où ils viennent et combien ils sont. Informations très précieuses si vous souhaitez développer le trafic de votre site, mesurer vos retombées publicitaires ou juste en apprendre un peu plus sur vos visiteurs.

Quelles informations utiliser pour analyser mon site web?

Parmi les nombreux onglets qui sont affichés dans la barre latérale gauche de Google Analytics, trois sont vraiment essentiels pour effectuer une analyse pertinente de votre site : audience, acquisition et comportement.

Le volet “audience”

Il répond à la question qui sont mes visiteurs? Ce volet est comme une carte d’identité de l’utilisateur. On y retrouve :

  • des données qualitatives : lieu de résidence du visiteur, le terminal de connexion utilisé (mobile, tablette..) et même son sexe ou ses centre d’intérêts.
  • des données quantitatives : nombre de visites sur le site, temps passé sur le site, nombre moyen de pages vues.

La plupart des indicateurs sont clairs. Cependant, il faut bien différencier le nombre de sessions et le nombre d’utilisateurs. La session représente la connexion au site alors que l’utilisateur correspond  à l’internaute lui même.

Exemple

Un internaute vient un jour, consulte 2 pages et s’en va.

Il revient 10 jours plus tard, consulte 3 pages et s’en va.

On a :  un utilisateur, deux sessions, et 5 pages vues.

Le volet “acquisition”

Il répond à la question comment ont-ils trouvé mon site? Outre le lieu de résidence de l’utilisateur, Google Analytics peut déterminer si il provient :

  • d’une recherche par mots clés (résultats organique)
  • directement (direct) si il entre directement URL, ou que le site était dans les favoris, ou encore s’il clique sur un lien dans un courriel ou une messagerie instantanée
  • d’un lien sur un site externe (referral)

Ces informations sont importantes pour cibler les points à améliorer pour augmenter le trafic.

Le volet “comportement”

Il répond à la question que font ils sur mon site? Ce volet permet de comprendre quelles sont les pages les plus pertinentes (celles où le visiteur passe le plus de temps, celle qui est la plus vue…)

Comparer par période, oui mais.. comparer les données d’une période de temps à l’autre est un bon réflexe, qui permet de rendre compte de l’évolution d’une variable. Il faut penser à comparer de façon logique, le but étant que les données obtenues soient exploitables :

Comparer des périodes suffisamment longues pour que les données soient significatives

Admettons que l’essentiel de vos visiteurs sur un an soient des hommes de 25-35 qui habitent Vaudreuil, il est tout à fait possible que certains jours de l’année cette proportion ne soit pas valide. D’un jour à l’autre, les visites peuvent être très différentes. Il faut savoir prendre du recul face aux résultats pour bien les analyser.

Prendre en compte la saisonnalité dans le choix des périodes comparées

Il est préférable de comparer des périodes similaires pour bien évaluer l’évolution puisqu’il y a naturellement des fluctuations dans le trafic au cours de l’année (ne pas comparer l’’activité du site pendant les vacances de la construction au cours de l’année N avec l’activité du site pendant le mois de septembre).