Le marketing est un aspect vital de la gestion d’une entreprise, surtout lorsque celle-ci est en pleine croissance.

Si l’idée même que le marketing est un investissement plutôt qu’une dépense n’est pas ancrée dans la tête de tous les entrepreneurs, il demeure difficile pour ceux qui ont intégré ce concept de déterminer d’un budget marketing Web ou traditionnel adapté pour leur stratégie.

Puisque le retour sur investissement (ROI) réel du marketing Web, comme celui du marketing traditionnel d’ailleurs, peut être difficile à calculer avec précision, il n’est pas rare que les chefs d’entreprise aient des doutes quant à l’utilité d’investir de grosses sommes dans ce secteur.

Justement, combien faut-il investir dans le marketing pour réaliser un ROI satisfaisant sans trop gruger les bénéfices engrangés par ses résultats?

budget-marketing-web

Les paramètres à considérer

Bien entendu, il n’existe pas de réponse à la question “combien investir dans un budget marketing Web?” qui soit vraie pour toutes les entreprises. Toute une variété de paramètres entre en ligne de compte lorsque vient le temps de déterminer le montant à débourser pour une stratégie efficace et performante.

Le marché

Votre secteur est-il très étendu ou desservez-vous des zones plutôt limitées? Votre clientèle est-elle composée d’entreprises spécialisées ou de tous les particuliers des environs?

Ces questions sont d’une importance capitale : en effet, plus la zone desservie est grande, plus vos occasions d’affaires sont nombreuses, mais la concurrence est aussi plus forte.

La spécialisation de la clientèle cible compte aussi, puisque dans le cas d’une clientèle très spécialisée, votre stratégie marketing devra être plus pointue et plus ciblée, mais à moins grande échelle. Inversement, pour une clientèle plus large, elle sera plus accessible mais plus étendue; un facteur qui joue sur le coût total de vos campagnes.

La concurrence

Si le volume de la concurrence est largement déterminé par le marché et votre domaine d’activité, son comportement en termes de marketing est un facteur à prendre en compte.

concurrence-competition-budget-marketing-web

En effet, certains domaines sont réputés pour leur peu d’affinité avec le monde du Web, ou pour leurs tactiques de marketing agressives et originales. Il s’agit de vous adapter selon le profil des entreprises qui vous font concurrence dans votre secteur.

Le marketing à court et à long terme

Certaines stratégies donnent des résultats immédiats qui peuvent être très satisfaisants, mais cessent d’être payantes dès qu’on arrête d’y investir, alors que d’autres prennent plus de temps à porter fruit, mais offrent une récolte abondante et durable. Il s’agit d’atteindre l’équilibre entre les deux types de solutions.

Marketing sur le long terme

Un site Web performant, le SEO et le SEO local ainsi que le marketing de contenu (textes on-site, blogue, infolettre, courriels, etc.) sont des exemples de stratégies à long terme qui prennent quelques mois à donner des résultats, mais qui sont, par la suite, très rentables puisqu’elles ne demandent qu’un entretien régulier (rédaction de textes, linkbuilding, etc.) et d’occasionnels réajustements.

Marketing sur le court terme

Le PPC (campagnes Google AdWord, Bing Ads, Facebook Ads, etc.), les concours sur les réseaux sociaux, les événements et les promotions sont des exemples de stratégies à plus court terme, puisqu’elles génèrent un achalandage temporaire, ponctuel, selon le budget que vous y mettez sur le coup.

Lorsque le concours est fini ou que vous retirez vos budgets PPC, ces solutions ne génèrent plus aucun trafic.

Selon votre rythme de croissance, le pourcentage de votre chiffre d’affaires à réinvestir dans chacune de ces sphères variera.

La meilleure stratégie marketing : la satisfaction du client

Le meilleur marketing reste le service à la clientèle et la qualité des produits : si votre offre de service n’est pas optimale et que vos clients ne sont pas en grande majorité satisfaits de vos produits et de vos services, rien de sert de tenter d’en convertir davantage : il faut travailler à améliorer votre taux de rétention d’abord.

Assurez-vous de faire en sorte que le salaire de vos employés et le budget investi dans la qualité du produit, de l’équipement et des services de votre entreprise soient suffisants pour livrer de quoi rencontrer les standards de vos clients et faire du bouche-à-oreille et des avis en ligne, les alliés de votre stratégie.

La croissance

Tout d’abord, il s’agit de mesurer le taux de croissance réel et espéré de votre entreprise.

En effet, si une entreprise en phase de croisière ayant bien joué ses cartes à ses débuts peut se permettre de réduire son budget marketing Web et de profiter de ses investissements à long terme, une entreprise en plein essor devra se montrer plus proactive et mettre les bouchées doubles pour acquérir un trafic initial et bâtir ou élargir sa clientèle.

croissance-budget-marketing-web

Entreprise en pleine croissance : les chiffres

Les entreprises qui commencent ou qui sont en phase d’expansion devraient penser à investir entre 10 et 20% de leur chiffre d’affaire, selon leurs objectifs de croissance à court et long terme, dans une campagne de marketing.

Un budget de marketing Web sous les 10% ne permettra généralement pas une croissance rapide et l’acquisition d’une clientèle volumineuse et fidèle.

Pour ce qui est du type de marketing à prioriser, il est préférable de commencer par investir plus dans des stratégies à long terme, afin d’assurer une certaine pérennité à votre entreprise, sans négliger le court terme.

60 à 70, voire 75% de votre budget marketing Web devrait être alloué aux tactiques à long terme, en commençant par un site Web performant, optimisé et user friendly.

Entreprise en mode croisière : les chiffres

Les entreprises stables qui entretiennent leur clientèle, mais n’ont pas de grandes ambitions d’expansion peuvent réduire leur budget marketing Web, sans toutefois s’asseoir sur leurs lauriers.

En effet, un budget d’entretien, de suivi, d’analyse et de réajustement est essentiel à prévoir, question de mettre vos campagnes au goût du jour et d’actualiser ponctuellement votre stratégie.analyse-budget-marketing-web

La production et la lecture de rapports, le recours à des analytiques, le calcul du ROI, la refonte d’un site Web, la collecte d’avis client et l’implémentation des changements nécessaires sont toutes des actions à prévoir au fil du temps.

Externaliser le marketing ou pas?

Dépendant de l’agence, du spécialiste indépendant, du consultant, des employés ou du temps personnel que vous emploierez à développer votre marketing, les coûts varieront également.

Gardez toujours en tête qu’une équipe de spécialistes aux talents diversifiés et aux services éprouvés peut coûter plus cher, mais travailler plus vite et de façon plus polyvalente qu’un travailleur autonome, tout comme le spécialiste connaîtra sans doute mieux les actions à entreprendre et saura mieux analyser votre situation qu’un employé à l’interne (et vous coûtera indubitablement moins cher en temps que si vous le faisiez vous-même, mais probablement plus cher en honoraires).

Rentabiliser son marketing Web : avoir un plan d’action

Mettre en place une stratégie marketing, c’est bien, mais encore faut-il avoir un plan d’action tangible qui soit en accord avec cette stratégie. La mise en marché d’un nouveau produit ou le lancement d’une promotion saisonnière, par exemple, devrait faire l’objet de tactiques marketing particulières et ciblées afin de mousser leur popularité.

plan-action-marketing-web

Les actions de marketing ciblées font en sorte que vos initiatives ne passent pas inaperçues. Mettre un peu de temps à établir d’un calendrier d’entreprise, en début d’année, vaut largement l’investissement. Comme dirait l’autre :

Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Le mot de la fin : la flexibilité

Lorsque vient le temps d’implémenter une stratégie, peu importe le budget marketing Web qui y est alloué, il est essentiel d’être flexible et prêt à s’adapter aux changements pouvant survenir au sein de l’une ou l’autre des composantes mentionnées plus haut :

  • Le marché
  • La concurrence
  • Le court et le long terme
  • Le taux de croissance
  • L’externalisation

Pour les PME, il s’agit d’un net avantage puisque la machine est beaucoup plus facile à renverser que dans une grosse corporation paralysée par de lourds processus qui ralentissent les changements de cap.

N’ayez jamais peur de remettre votre stratégie en question et de revoir vos méthodes et vos tactiques. Le marketing est un outil en constante évolution qui demande qu’on s’y attarde régulièrement.

Pour plus d’informations ou pour commencer à planifier la stratégie marketing de votre entreprise, contactez votre agence de référencement!

Source