Une seule chose est constante en SEO: le changement. Les critères de positionnement de l’algorithme de Google évoluent au rythme des mois afin d’offrir des résultats toujours plus pertinents aux internautes. Tant et si bien qu’il est difficile lorsqu’on est pas spécialiste du SEO de savoir discerner les critères de positionnement qui sont d’actualité en 2015 de ceux qui sont obsolètes (voire sanctionnables), et d’identifier ceux qui prennent de l’importance.

 

SEO: les facteurs qui comptent en 2015

Si de nombreux critères ont évolué, les aspects généraux du SEO n’ont pas beaucoup changé ces dernières années. Pour dominer dans les résultats de recherche en 2015, une stratégie SEO menée sérieusement doit obligatoirement se pencher sur:

  • L’optimisation en profondeur des aspects techniques du site Web
  • Un choix judicieux des mots-clés
  • Un contenu pertinent, cohérent, informatif, et valorisé
  • L’intégration de données structurées
  • L’optimisation des signaux sociaux
  • L’optimisation du profil de liens entrants

 

Les facteurs techniques

On l’a vu au printemps 2015 avec l’introduction de l’adaptativité mobile d’un site Web comme facteur de positionnement, Google s’attache de plus en plus à l’aspect technique des sites Web. Pour cette raison, il est important de s’assurer qu’il puisse correctement explorer le site, afin de pouvoir l’indexer correctement d’une part, mais aussi pour s’assurer de sa sécurité pour l’internaute.

C’est l’aspect qui est souvent le moins optimisé lors d’une campagne SEO. Parce qu’il demande des compétences techniques avancées qui ne sont pas toujours maîtrisées, ou que l’impact sur le positionnement de cet aspect est simplement sous-estimé. Toute stratégie SEO doit nécessairement commencer par un audit SEO du site Web, incluant le volet technique, afin d’identifier quels aspects techniques peuvent être optimisés. Concrètement, cela concerne l’accessibilité, l’indexabilité, l’architecture, la vitesse de chargement des pages, la qualité du code et, nouvel entrant en 2015, l’adaptativité mobile.

 

La recherche de mots-clés

La recherche de mots-clés est le second aspect régulièrement bâclé dans une stratégie SEO. De plus en plus, les moteurs de recherche classent les résultats non seulement par rapport à la correspondance de la page pour le mot-clé, mais aussi par rapport à l’intention des internautes lorsqu’ils effectuent la recherche.

Exemple: un internaute qui saisi la requête “serre” cherche dans la majorité des cas à acheter une serre pour son jardin, et non à trouver une pépinière. Ainsi la compagnie “Les Serres X” a tout intérêt à concentrer ses efforts sur une expression comme “centre jardin” ou “pépinière” plutôt que “serre”, même si celui-ci rencontre un volume de recherche plus important.

Plus largement, afin de s’assurer que les mots-clés choisis apporteront un volume de trafic qualifié qui permettra de développer le chiffre d’affaires du site Web, la sélection des mots-clés se fonde sur:

  • Le volume de recherche: combien de fois cette recherche est effectuée par mois?
  • La pertinence: ma page est-elle pertinente pour ce mot-clé?
  • L’intention: Ma page apporte-t-elle une solution au regard de l’intention de recherche associée au mot-clé?
  • La compétition sur le mot-clé: ai-je des chances de me positionner sur ce mot-clé?

 

Le contenu

La qualité et la consistance du contenu est un aspect très important d’une page pour son positionnement. Mais elle doit aussi, comme nous l’avons vu, correspondre à l’intention de l’internaute, c’est à dire apporter une solution à son questionnement. Créer de multiples pages de contenu sans intérêt dans le but de les optimiser sur chaque mot-clé est une perte de temps en 2015. Cela peut même être contre productif en diluant les signaux entre des pages qui ciblent des mots-clés similaires.

Par contre, il est fondamental d’optimiser correctement les contenus en fonction de ses mots-clés stratégiques: balise Title, titres et intertitres, emplacement et mise en valeur des mots-clés dans le texte, medias, etc. Il est courant de rencontrer des contenus de grande qualité qui sortent mal parce qu’ils ne sont qu’en partie optimisés sur les mots-clés ciblés.

Enfin, il est important de lier efficacement ces contenus entre eux, en fonction de leur proximité sémantique, afin qu’ils renforcent le contexte de chaque page.

 

Les données structurées

Ces morceaux de code html ont pour but de permettre aux moteurs de recherche de mieux interpréter le contenu qu’ils trouvent sur une page. Il peut s’agir d’évaluations sur un film, du temps de préparation d’une recette de cuisine, ou de préciser l’adresse d’un commerce local. Ces données sont vouées à acquérir de l’importance parmi les facteurs SEO parce qu’ils permettent à la fois aux moteurs de mieux évaluer le contexte et la pertinence des pages, et aussi à apporter aux internautes des résultats plus informatifs:

Données structurées et SEO

 

Les signaux sociaux

Depuis quelques temps, les signaux sociaux ont acquis une place dans l’écosystème SEO. Les profils, les mentions sur les réseaux sociaux sont autant d’indices de confiance qui agissent comme des recommandations pour vos pages. Le fait de posséder (et d’animer) des comptes, pages, profils, sur Twitter, Facebook, Pinterest, Google+, LinkedIn, permet de renforcer la consistance de votre site Web en l’associant à une entreprise active et dynamique sur le Web.

 

Le profil de liens entrants

Les liens entrants (les fameux backlinks) sont l’essence même du Web. Ils agissent à la fois comme des passerelles entre les pages, permettant aux internautes (et aux robots) d’explorer le Web, et comme des recommandations pour les moteurs de recherche. Source d’innombrables abus, que ce soit hier ou aujourd’hui, c’est le point le plus sensible du SEO puisque les backlinks peuvent favoriser le positionnement, mais aussi engendrer une pénalité en cas d’abus. Il est donc très important lorsqu’on s’engage dans une campagne d’obtention de liens de s’assurer de la qualité des liens qui sont créés. Une analyse du profil de liens (l’ensemble des backlinks d’un site ou d’une page) et un suivi de son évolution permet de sculpter un profil de lien équilibré et qualitatif. C’est donc un travail qui demande minutie et persévérance, mais qui peut apporter d’excellents résultats lorsqu’il est mené sérieusement.

 

Une stratégie d’équipe

Pour référencer un site internet en 2015, il faut donc conjuguer des compétences en analyse, en programmation/développement, en marketing et en rédaction, pour apporter le bon équilibre à un site Web et le placer au sein d’un écosystème bénéfique. Pour que le SEO d’un site Web soit efficace et durable, il est fondamental de ne négliger aucun aspect, au risque de rendre sa stratégie inefficace. Si le contenu et les backlinks occupent toujours une place centrale dans une stratégie SEO, ils ne permettent pas à eux seuls de gagner la course du positionnement en 2015 ni pour les années à venir.

Vous êtes résolu à mettre en place une stratégie SEO qui vous apporte un trafic qualifié, fait sonner votre téléphone, et génère des clients? Nous serons ravis d’élaborer avec vous une stratégie SEO rentable mois après mois. On en discute?

Et vous, comment voyez-vous le SEO en 2015? Laissez votre commentaire.