Le SEO est composé de multiples facettes en constante évolution. Si le référencement a longtemps été connu pour l’optimisation on-page, le linkbuilding et la production de contenu, il se complexifie sans cesse et ses ramifications s’étendent sur une multitude de disciplines.

Après avoir assisté à l’avènement de l’algorithme Opossum, de l’intégration de Panda à l’algorithme de base et de la spectaculaire mise à jour de Pingouin, qui travaille maintenant en temps réel pour l’évaluation des sites Web, il est naturel de se demander où s’en va le SEO en cette fin d’année 2016.

Nous avons dégagé 5 points intéressants à explorer pour répondre à cette question :

1. Les filtres de plus en plus nombreux

Parlant des mises à jour des algorithmes, voici une tendance SEO qui semble résolument s’installer du côté de Google : la recherche de qualité et la mise en place de filtres de plus en plus précis et de sanctions rapides pour les sites Web qui ne respectent pas les règles et les standards de qualité du célèbre moteur. Au nom de résultats plus pertinents, Google semble mettre ses dispositifs de filtration au cœur de ses algorithmes et les automatiser pour un tri plus sévère et plus systématique.

2. En SEO, le contenu est ROI.

Le contenu, oui, mais pas n’importe lequel. Si Google a habitué les rédacteurs à optimiser leurs contenus grâce à de simples mots-clés et à miser sur le volume avant tout, le moteur de recherche est aujourd’hui beaucoup plus pointilleux. Vos textes doivent maintenant comprendre un champ lexical ciblé et une sémantique SEO solide afin que Google puisse s’assurer que votre page parle réellement du sujet sous-entendu par vos mots-clés. Le volume reste très important, mais la qualité est aujourd’hui primordiale : Google priorisera des textes informatifs, denses, riches, et bien écrits.

creation-de-contenu-web

3. Rank Brain

Rank Brain est l’algorithme de Google qui permet de lier les recherches des internautes aux résultats les plus pertinents en évaluant si l’utilisateur recherche, par exemple, une réponse à une question précise, une opinion, un produit plutôt qu’un autre, etc. Puisqu’il traite, depuis cette année, toutes les recherches effectuées sur Google (contre seulement 15 % de celles-ci avant la mise à jour), on peut dire que Rank Brain est devenu un acteur prépondérant au sein des tendances SEO 2016.

4. Les AMP, ou Accelerated Mobile Pages

Google a déjà exprimé son objectif d’« amener le Web mobile à égalité avec les native apps (applications originales créées pour mobile) afin de préserver la pertinence de Google dans un monde de plus en plus centré autour du mobile. ». Il le concrétise avec la priorisation claire des AMP, moins longues à charger et plus épurées sur l’écran modeste des téléphones portables.

5. Les résultats rich answers et le Knowledge Graph

Ces deux composantes de Google sont en plein essor : le Knowledge Graph, cette base de données de compilation des résultats Google issue de plusieurs sources Web, offre des fiches de résultats, ou des boîtes infos, là où se trouverait par exemple la fiche locale d’une entreprise dans le cas d’une recherche de services.

article-tendances-google-2016

Les rich answers sont ces petites boîtes qui vous offrent des résultats détaillés par Google sans avoir besoin de sélectionner un site Web.

article-tendances-seo-2016-2 article-tendances-seo-2016

Si ce type de résultat Google apparaît de plus en plus souvent dans les recherches, cela signifie également que la base de données est en pleine expansion et qu’il est possible d’influencer ce qu’elle sait de vous et de votre entreprise grâce à Wikipedia et à Google+, entre autres.

Voici donc quelques pistes pour guider vos pratiques SEO d’ici les prochains grands dérangements Google! Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter ou à vous abonner à notre infolettre!

Source: http://searchengineland.com/four-pillars-future-seo-259590