Chaque semaine, l’équipe de BJMédia surveille les nouvelles du web afin de vous partager les annonces que nous considérons les plus intéressantes chez notre ami Google. En quelques minutes, tenez-vous au courant de l’évolution perpétuelle du monde numérique!  

Voici ce qui ressort du lot cette semaine:

Google change son logo!

Google nous présentait un nouveau logo cette semaine et cela en a fait jaser plus qu’un. Certains l’adorent, d’autres sont terriblement déçus, mais chose certaine ça fait du bruit et ça, une entreprise—quelque soit sa grandeur—peut toujours en bénéficier.  Le dernier changement de logo remonte à 2013 (pas si longtemps quand même), ce qui démontre que même les ‘très solides’ considèrent qu’un rafraîchissement de look peut faire du bien. Dans ce cas-ci, la grosse question philosophique est: sérif ou sans sérif? Si vous êtes comme le commun des mortels, vous ne savez peut-être pas que c’est tout simplement une question de lettres AVEC (sérif) ou SANS empattements. Google a choisi d’enlever les petites pattes. On dit que celles-ci sont plus adaptées aux mots imprimés et que pour le digital il est mieux de choisir une police ‘sans pattes’.  

À part vouloir un logo qui soit bien vu sur tous les types d’écrans (n’oubliez pas l’importance de l’adaptabilité), on dit que Google souhaite avoir un logo simple, épuré, coloré et amical. Réussi à votre avis? 

 

Google à la rescousse pour identifier les rues en mauvais état

Confirmé: Google a fait une demande de brevet pour installer des capteurs (sensors) dans le GPS des autos qui permettraient de balayer les routes (dans le sens de scanner et pas de nettoyer) afin d’envoyer cette information à une base de données. Le but? Nous permettre de savoir où sont les mauvaises routes et pouvoir les éviter. Ce n’est pas fait mais c’est quand même intéressant. Est-ce que votre ville passerait le test?
Screen-Shot-2015-09-04-at-8.35.29-AM

Google confirme le lancement des publicités Adwords pour les services à domicile

Google est en beta pour offrir du Adwords Express aux entrepreneurs qui font du service à domicile, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas sur la map—la Google Map (Google My Business). Pour l’instant, les plombiers, les serruriers, les nettoyeurs à domicile et les bricoleurs dans la région de San Francisco peuvent l’essayer. Nous suivons l’évolution de près pour nos multiples clients qui ont ce type de profil.

Passez un beau long weekend!