Les nouvelles Google ont un penchant humanitaire cette semaine. D’une part, il y a Google qui invite les parents de leurs employés afin de leur expliquer le travail que font leurs enfants et à quel point c’est important dans le monde. D’autre part, il y a toutes ces tristes histoires de réfugiés et de migrants dans le monde qui se servent de la technologie pour atteindre des endroits sécures. Enfin, il y a la force de la technologie pour faire du ‘crowd-funding’ c’est-à-dire de ramasser des sous pour une bonne cause. Voici notre résumé:

 

Google Maps et les réseaux sociaux servent à croiser les frontières

Pendant des entrevues plusieurs réfugiés expliquent à quel point la technologie est devenue importante pour leur survie. En effet, plusieurs utilisent Google Maps et des groupes Facebook afin de communiquer entre eux et d’identifier les chemins les plus dangereux pour se rendre à l’abri des horreurs qu’ils vivent. Plusieurs programmes de messagerie gratuits—Facebook messenger, Whatsapp et Viber, entre autres—servent à partager des informations sur les routes qui sont barrées et à indiquer les détours à prendre.

Google double vos dons

Cette nouvelle est directement liée à la précédente.  Si vous êtes allés sur Google.com (ou google.ca) cette semaine vous avez peut-être remarqué un message en haut de la page qui disait Google double vos dons et qui fournissait un lien à une page de levée de fonds pour les réfugiés et les migrants qui ont besoin de vous. Google encourageait les gens à donner en confirmant qu’il doublerait tous les dons. Voilà une bonne utilisation de la technologie.

Google reçoit les parents de ses employés.

Si vous demandez à vos parents de bien décrire ce que vous faites au travail, il y a des chances qu’ils ne le savent pas trop. C’est normal. Depuis quelques années, Google organise la journée ‘Take your parents to work’ qui incite leurs employés à inviter leurs parents sur le campus Google. Le but? Expliquer aux parents tout le bon travail que font leurs enfants et la différence qu’ils font dans le monde. Beau concept, non?

 

Bon weekend tout le monde!