Les consommateurs ne s’influence pas à propos des marques sur les réseaux sociaux.  C’est encore la triade Télévision-Radio-Internet qui les informe à ce sujet.

Selon l’étude faite par AYTM, compagnie américaine d’études de marché, les consommateurs sur Facebook et Twitter sont timides à commenter les entreprises et les marques, malgré tous les efforts mis de l’avant par les compagnies pour communiquer avec leur clients potentiels à travers les médias sociaux.

L’étude réalisée auprès des internautes américains révèle que 57% des utilisateurs Facebook n’ont jamais mentionné de marques dans leurs statuts et publications. Parmi ceux qui ont commenté ou publié à propos d’une marque, 25.3% l’ont fait d’une manière positive, tandis que 16.4% ont commenter positivement et négativement une marque. Les utilisateurs Facebook  n’ayant fait que des mentions négative ne représente que 0.5%.

Pour ce qui est de Twitter, le portrait est sensiblement le même.  61.3% des utilisateurs de Twitter ont répondu n’avoir jamais « tweeter » à propos d’une marque. Néanmoins, 25.4% ont répondu avoir tweeter favorablement a une marque, 0.4% disent avoir « tweeter » défavorablement et 12.9% disent avoir « tweeter » dans les deux sens.

Ces statistiques amènent le constat suivant, du moins au États-Unis: les consommateurs ne découvrent pas les marques, produits et services par l’entremise des réseaux sociaux. Seulement 6.5% des internautes américains disent entendre à propos de produits et services sur les médias sociaux et 26% disent ne jamais recevoir de nouvelles offres sur les plateformes sociales.

Les bons vieux médias de masse comme la télévision et la radio ont donc encore le pouvoir de faire découvrir de nouvelles marques aux consommateurs.  De plus, les internautes découvrent plus souvent de nouvelles marques par le marketing Internet non-social, tel la publicité en ligne par mots-clés, bannières, vidéos et les magasins en ligne E-Commerce. Ce tableau nous montre cette disposition.

Quoi qu’il en soit, les consommateurs utilisent de plus en plus les médias sociaux. Les entreprises veulent évidemment interagir avec eux. Bien qu’il semble ardu de  faire discuter les internautes à propos de marques sur les réseaux sociaux, il y a fort à parier que l’influence des entreprises sur les réseaux sociaux  ira en grandissant en 2012 et dans les années à venir.