On ne le dira jamais assez : à l’ère du Web, optimiser le référencement naturel d’un site Web est la meilleure manière de générer une clientèle nombreuse et intéressée.

Si la mise en place d’une stratégie SEO par un professionnel du référencement ou une agence spécialisée demeure la meilleure option pour propulser votre site Web au top des résultats des moteurs de recherche tels que Google, il existe tout de même plusieurs excellents trucs pour optimiser vous-même le référencement naturel de votre site.

En voici quelques-uns :

1- L’ajout de contenu optimisé et pertinent

La toute première technique de référencement naturel consiste simplement à ajouter du contenu de qualité à votre site Web.

Logique, puisque le critère de classement numéro un des moteurs de recherche est la pertinence et l’autorité des informations présentées sur le site, ainsi que sa capacité à répondre au besoin du demandeur.

valeur_ajoutee

L’important est de publier des textes d’un volume substantiel à intervalles réguliers : plus de texte, plus souvent!

On parle ici généralement de plus de 350 mots, 500 pour un contenu acceptable, entre 700 et 1000 mots pour un texte optimal – ici, plus c’est mieux! Bien entendu, le texte doit demeurer informatif et pertinent; rédigez toujours avec le lecteur en tête, pas les moteurs de recherche.

Il est également important de publier souvent, soit d’alimenter son site Web de nouveau contenu environ toutes les semaines. Ainsi, en plus d’être considéré pertinent et exhaustif, il sera perçu comme étant actuel et frais du jour par Google!

2- Le choix judicieux des mots-clés

Comme j’en parlais dans l’article « Choisir ses mots-clés grâce à AdWords« , certains critères sont essentiels lors du choix des mots-clés à intégrer à vos textes pour travailler votre SEO : le volume de recherche, l’intention de recherche, les impératifs des algorithmes de Google et le potentiel de conversion des mots-clés.

motsclés_pertinentsToutefois, si vous avez choisi vos mots-clés avec attention et composé des textes pertinents et informatifs qui les contiennent (avec parcimonie; Google pénalise les petits malins qui tentent de faire du keyword stuffing), mais que vous ne sortez toujours pas sur les moteurs de recherche, tout n’est pas perdu!

La façon dont vous intégrez vos textes à votre site compte pour beaucoup dans l’influence de votre contenu sur votre positionnement. D’où…

3- L’organisation optimale du contenu en fonction des mots-clés

En SEO, les mots-clés sont capricieux : il faut les insérer dans le texte, tels quels, mais pas trop souvent; les mettre en gras ou en italique pour les mettre en valeur, mais pas toujours; les entourer de champs lexicaux appropriés pour les renforcer (sémantique SEO); établir des liens entre eux à travers les différentes pages Web…

Il existe par contre deux méthodes éprouvées pour garantir un maximum de poids à chacun de vos mots-clés : tenir un blogue par catégories, ou leur dédier une page Web bien à eux (technique des pages “éditos”, “annuaires” ou encore “de renforcement de contenu”).

Le blogue est une façon facile d’intégrer du nouveau contenu à votre site Web régulièrement. Pensez à en intégrer un lors de la conception de votre site Web!

Image_Le_marketing_de_contenu_01

Pour ce qui est des expressions bénéficiant de leur propre page, il s’agit, en gros, de créer une page pour chaque mot-clé principal et son champ lexical associé – si vous vendez des souliers, cela signifie par exemple une page “talons aiguilles”, une page “espadrilles”, etc.

Il suffira ensuite de produire du contenu pertinent et informatif sur le sujet choisi et d’y intégrer votre mot-clé à quelques reprises, en évitant de le répéter de façon systématique.

Ces pages sont parfois volontairement rendues difficiles d’accès dans le contexte de la navigation naturelle puisque leur contenu peut être moins intéressant ou plus monotone pour l’utilisateur; elles servent principalement à positionner le site sur les moteurs de recherche.

Toutefois, il est primordial de prioriser le contenu réel et d’utiliser cette dernière technique avec modération, puisque les algorithmes de Google sont de plus en plus vigilants et perceptifs.

Pour d’autres trucs, restez à l’affût! La semaine prochaine, je vous parlerai de l’optimisation de l’arborescence de votre site Web, soit la hiérarchie de ses pages et leur organisation, de l’obtention de liens entrants et de l’implantation de liens sortants, ainsi que de l’optimisation pour le référencement local.

Pour être sûrs de ne rien manquer, abonnez-vous a l’infolettre!