Pour ce dernier article de notre série sur les tendances Web 2017, on aborde un sujet qui ne fait pas l’unanimité chez les utilisateurs, mais représente une belle opportunité à qui sait bien s’en servir!

La publicité ciblée par centre d’intérêt : voir sans être vu!

À l’ère de la communication 2.0, des médias sociaux et de la connectivité illimitée, les individus sont devenus des échantillons, des données, des marchés et des banques et ça, les entreprises l’ont bien compris.

Selon IAB, en 2015, les investissements publicitaires au Canada liés à Internet se chiffraient à 4,604 milliard de dollars une augmentation de 21% comparativement à 2014. Le marché du mobile n’est pas en reste, au contraire. En pleine expansion, le secteur du mobile atteignait 1,6 milliards de dollars en 2015 comparativement à 903 millions en 2014. Pas étonnant lorsque l’on sait que les gens passent de plus en plus de temps sur Internet et que le mobile devient un outil communicationnel important du quotidien.

Mais quels sont les principaux secteurs ciblés pour la publicité en ligne? Les moteurs de recherches restent la principale catégorie d’investissements publicitaires numériques sur Internet au Québec tant au niveau des ordinateurs que de la mobilité – Google, Microsoft et Facebook étant les principaux sites consultés par les utilisateurs.

publicité ciblée sur ordinateur, tablette et téléphone mobile

En regard de ces données, on comprend aisément l’importance de la publicité numérique et l’incroyable part de marché qu’elle détient. Mais comment fonctionne la publicité numérique? Qu’est-ce que la publicité ciblée par centre d’intérêt? Quels en sont les impacts?

La publicité ciblée

bottes de randonnéeVous naviguez tranquillement sur Internet, lorsque soudain vous remarquez un encart publicitaire qui vous propose des vêtements de plein air. Curieux, vous dites-vous alors en vous rappelant que la veille au soir vous aviez fait une recherche sur les dernières nouveautés en matière de bottes de randonnée. Détrompez-vous, cela n’a rien de bien mystérieux. En fait, c’est ce que l’on appelle de la publicité ciblée par centre d’intérêt en ligne ou publicité comportementale en ligne.

À la manière d’un dispositif de contrôle, la publicité ciblée est une technique de marketing qui vise à faire le profilage, c’est-à-dire à procéder à la collecte de données et d’informations personnelles, des différents utilisateurs du web afin de leur transmettre de la publicité personnalisée à des fins commerciales.

Comment est-ce possible? Bien souvent, les moteurs de recherches et les divers sites Internet sont pourvus de fichiers-témoins communément appelés «cookies» qui permettent au réseau publicitaire ou à l’entreprise marketing de récolter des données quant à vos habitudes de consommation et vos centres d’intérêt. Ces données, telles que votre adresse IP, les sites que vous avez consultés, le temps que vous avez passé sur chacune des pages, les publicités consultées, les articles lus, les endroits visités (grâce à la géolocalisation) et la langue sélectionnée représentent une véritable mine d’information pour les organisations qui sont souvent prêtes à payer un prix d’or pour y avoir accès.

La publicité en ligne, une option payante!

Tel que mentionné précédemment, la publicité numérique, et plus particulièrement la publicité ciblée par centre d’intérêt, ne cesse de progresser et d’offrir de nouvelles opportunités d’affaires. Faire fi de cette technique de marketing lorsque l’on est une entreprise se résumerait à passer à côté d’une excellente stratégie publicitaire puisqu’elle offre de multiples avantages.

Dans un premier temps, la publicité ciblée par centre d’intérêt permet, comme son nom l’indique, de cibler un marché bien précis et de rejoindre des milliers de clients potentiels, et ce, partout dans le monde grâce à la flexibilité d’Internet. Plus besoin de dépenser des centaines voire des milliers de dollars pour une publicité à grand déploiement pour espérer rejoindre votre clientèle cible.

La publicité ciblée, par le profilage, cible les individus qui seront le plus susceptibles de répondre favorablement à votre publicité. Un autre avantage non négligeable est le coût de promotion très bas. En effet, comparativement aux médiums traditionnels tels que la télévision, la radio ou la presse écrite, Internet permet des coûts de promotion publicitaire beaucoup plus bas pour une plus grande pénétration des marchés, ce qui est fort bénéfique pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Facebook, Twitter, Instagram, de simples réseaux sociaux? Détrompez-vous, ces plateformes web sont une mine d’or de renseignements, d’offres publicitaires et de clients potentiels! La beauté du réseautage, est que votre publicité peut être non seulement vue, mais également partagée entre utilisateurs augmentant ainsi votre taux de pénétration du marché.

statistiques de visionnement d'un site web

De plus, ces plateformes vous permettent de suivre en temps réel la progression de votre campagne publicitaire grâce à une panoplie d’outils et de statistiques en tout genre, ce qui est difficilement réalisable avec les médiums traditionnels.

La publicité ciblée oui, mais…

Si la publicité comportementale en ligne devient de plus en plus le modus operandi des grandes entreprises marketing, il va s’en dire que cela apporte aussi son lot de désagréments et d’inconfort chez les utilisateurs.

Le sentiment d’être constamment épié ou espionné, voilà ce qui frustre bien des consommateurs. Savoir que les entreprises ont, par les fichiers-témoins (cookie), accès à notre historique de navigation créer un certain inconfort chez bien de gens. Si certains apprécient le fait de recevoir de la publicité personnalisée plutôt que de la publicité généralisée, d’autres trouvent cette approche un peu trop invasive. Cette façon de collecter des données sur les individus afin d’en dresser un profil peut être facilement comparé au dispositif prison de Foucault, c’est-à-dire voir sans être vu. Un moyen qui n’est pas apprécié de tous.

Bien que cette technique de marketing reste très difficile à gérer et à bloquer, le programme canadien Choix de pub a mis un outil est mis à la disposition des consommateurs. Cette icône permet aux gens d’identifier les entreprises qui contribuent à leur offrir la publicité et avoir une description des pratiques de collecte et d’utilisation des données de chacune d’elles.

La publicité comportementale une option en or pour les PME

Malgré le fait que certains utilisateurs du web rechignent contre la publicité comportementale, cette technique de marketing reste tout de même fort pertinente et judicieuse surtout lorsque l’on sait que les consommateurs ne peuvent bloquer à 100% ces publicités. Alors, pourquoi s’en priver?

Avec la montée des appareils mobiles et des réseaux sociaux, le marché publicitaire a pris une tout autre dimension. En effet, selon l’article Facebook Ads contre Google AdWords d’Eugenie Delhaye, « la croissance des dépenses publicitaires destinées aux utilisateurs d’ordinateurs traditionnels a connu un recul de plus de 4% depuis la fin de l’exercice 2015, celles destinées aux utilisateurs d’appareils mobiles ont connu une hausse fulgurante de plus de 134%.» En tête de ce palmarès, Facebook arrive bon premier avec un taux de croissance de 76% depuis la fin de 2015.

Publicité Google vc Publicité Facebook

Ainsi, même si Google reste encore le principal hébergeur publicitaire avec un revenu de 67,39 milliards de dollars en 2015, il est aisé de constater qu’il est primordial de tenir compte des médias sociaux qui ne cessent de prendre de l’expansion.

À l’ère du Apple, de la mobilité et des réseaux sociaux, la publicité web est devenue une stratégie marketing presque obligatoire pour toutes entreprises, un complément intéressant au marketing de contenu dont on vous a parlé plus tôt ce mois-ci. Choisir de faire de la publicité comportementale, c’est bénéficier d’un vaste réseau de clients potentiels à un faible coût pour une visibilité maximale et des retombées fructueuses.

En conclusion, la publicité ciblée par centre d’intérêt ouvre indubitablement de nouveaux marchés et de nouveaux modèles d’affaires. Cette pratique, qui ne cesse de prendre de l’expansion, offre de nombreux avantages très intéressants. Mais des questions demeurent.

Est-ce que la publicité va trop loin? Est-ce une technique trop invasive qui contrevient d’une certaine façon au respect de la vie privée? Et vous, qu’en pensez-vous?

 

Sources:

IAB

http://www.cai.gouv.qc.ca/documents/CAI_FI_profilage.pdf

http://www.multitactik.com/publicite-en-ligne/1de2_10-avantages-de-promouvoir-son-entreprise-sur-le-web.html

http://youradchoices.ca/fr/comprendre-la-publicite-en-ligne/

http://isarta.com/infos/?p=37571