Un peu avant les Fêtes, l’équipe de BJMédia était réunie autour de la table à discuter de ce qui nous attendait pour 2016 (et non, il n’était pas question de «va-t-on finir par avoir de la neige!»). Nous terminons l’année en passant en revue nos bons et moins bons coups, mais surtout, nous regardons vers l’avant afin d’anticiper les évolutions à venir et s’assurer de proposer les services les plus adaptés aux nouveaux enjeux du marketing Web.

Chacun des membres de l’équipe ayant son sujet de prédilection, nous avons décidé de partager avec vous les grandes lignes de nos discussions, question de partir l’année du bon pied et aussi parce qu’écrire un article collectif, c’est poursuivre le plaisir des réunions du temps des Fêtes!

 

Conception Web: en 2016, ouvrez l’œil!

Influencés par notre mode de vie où les mobiles et tablettes sont omniprésents, les sites web suivent le courant. La tendance est à mettre l’accent sur l’image plutôt que sur le texte. L’utilisation de visuels percutants devient stratégique: photos de qualité, vidéos, infographies, etc.

“Les sites devront être conçus d’abord en pensant aux utilisateurs mobiles” Marie-Claude, Coordonnatrice de projets

Vive les infographies
Soyez créatifs, mettez de l’avant du contenu présenté sous forme d’infographies.

Et que ça bouge…
Si les animations Flash sont officiellement chose du passé, d’autres technologies lui on fait place, tout comme de nouvelles tendances au niveau des animations, qui se pointent tout en subtilité. Histoire de dynamiser l’expérience utilisateur et d’attirer l’attention sur un point important, on applique une animation sur un titre, des images, etc. La vidéo a aussi la cote pour rendre plus dynamique l’accueil sur votre site. Attention aux abus. Moins c’est mieux !

Ça défile…
Le site web qui propose un style page unique qui permet une navigation par défilement design multiplateformes(scroll down) a la cote, cette année encore. La possibilité de combiner une page d’accueil de ce type avec d’autres pages séparées pour des informations détaillées est également exploitée: voyez un exemple ici

Site mobile… incontournable en 2015, que dire pour 2016!
Les gens naviguent de plus en plus sur leur mobile et sur les tablettes pour rechercher des produits ou des services. En 2016, un site web doit être adaptatif et conçu pour s’adapter à toutes les plates-formes (ordinateur, cellulaire, tablette, etc.). On dira même «mobile first», donc que les sites devront être conçus d’abord en pensant aux utilisateurs mobiles, qui ont dépassé en nombre ceux qui utilisent un ordinateur pour naviguer sur le web.

Et le contenu ?

Une page «Notre équipe» dynamique
En 2016, faites de la place à votre équipe. À l’heure ou les consommateurs sont à la recherche d’une expérience client unique, profitez de votre site web pour présenter votre équipe et mettre de l’avant votre service client.

Une page «Carrières»
Utilisez votre site web pour le recrutement et mettez en valeur les avantages de votre milieu de travail et pourquoi il fait bon y vivre!

Pensez utilisateur
Offrez du contenu pertinent, utile et bien présenté. Un contenu varié qui met de l’avant du texte, des listes à puces, des titres percutants, des images et des vidéos seront récompensés par des visites plus intéressées et par Google qui proposera votre page aux clients en mode recherche.

 

Le design… une autre sphère touchée par l’influence de Google

En 2016, on assistera enfin à l’homogénéïsation du style des différents services et applications de Google avec le lancement de leur concept du Materiel Design. Celui-ci vise à rendre l’expérience utilisateur plus intuitive et tactile, peu importe qu’il utilise une tablette, un mobile ou un ordinateur.

«L’expérience utilisateur devient un enjeu important cette année et Google prépare le terrain en conséquence. » Olivier, Concepteur et développeur web

Google préconise la simplicité des visuels et du contenu et révise complètement ses normes de design, autant pour ses logos et icônes que pour les palettes de couleurs et interfaces de navigation de ses sites et applications.

Le but est de mettre à profit ses connaissances des réflexes des utilisateurs et ainsi de proposer des interfaces optimisées et intuitives, sans éléments superflus. Un minimum de boutons d’action, des couleurs contrastées aidant à assimiler le contenu, des icônes avec un design normalisés et clairs : tout y passe afin de rendre la vie plus simple à l’utilisateur.

L’expérience utilisateur devient un enjeu important cette année et Google prépare le terrain en conséquence. Les internautes font usage de plus de discernement qu’avant et c’est prouvé, ils préfèreront consulter un site bien conçu offrant une navigation agréable. Ils délaisseront de plus en plus les sites vieillots, non-adaptés aux mobiles et souvent difficile à consulter pour se tourner vers d’autres sites offrant des contenus semblables, mais avec une navigation plus confortable.

Il restera à voir si Google décidera ensuite d’aller plus loin en imposant ces nouveaux standards visuels aux sites qu’ils répertorient, tout comme ils le font depuis de nombreuses années en ce qui concerne les balises à utiliser et l’optimisation du code pour être mieux positionné sur leur moteur de recherche. Comme en 2015 ils ont déjà appliqué un standard visant à avantager les sites mobiles suivant leurs paramètres (par exemple, en fixant la grosseur minimum acceptable du texte affiché sur une page), il ne serait pas surprenant que leur règles de design s’étendent jusqu’à avantager dans leurs résultats de recherche les sites construits suivant ce standard.

 

SEO: des moteurs de recherche toujours plus intelligents

« Pour les entreprises, investir dans le local doit être une des priorités de 2016 » Julien, Stratège SEO-SEM

Depuis ses débuts, Google ne cesse d’améliorer son moteur de recherche, pour offrir des résultats toujours plus satisfaisants aux internautes, et ainsi conserver leur préférence (et donc ses parts de marché).

Arrivées en 2015, ces 3 principales tendances devraient prendre de l’ampleur en 2016, car elles ouvrent pour Google des avenues puissantes pour affiner le classement de ses résultats:

  • Google impose ses normes de conception Web comme facteur de classement
  • Google introduit l’intelligence artificielle dans son algorithme
  • Google veut vous accompagner dans toutes vos actions

 

Google impose ses normes, pour votre bien.

Google prend maintenant en compte des normes d’expérience utilisateurs, telles que la compatibilité mobile, dans ses critères de classement. Pourquoi? Afin de s’assurer que les résultats fournis seront non seulement intéressants, mais aussi consultables efficacement depuis n’importe quelle plateforme.

Rappelons que 2015 a vu l’usage du mobile franchir un cap puisque le volume de recherche depuis les tablettes et téléphones intelligents a surpassé le volume de recherches depuis un ordinateur. Pour gagner les grâces de Google, il faudra donc en 2016 offrir une expérience de navigation satisfaisante.

 

Dites bonjour à Rankbrain, l’intelligence artificielle version Googlegoogle-bar

Rankbrain est une composante de l’algorithme de Google qui introduit l’intelligence artificielle et surtout le machine learning dans le traitement des termes de recherche. En place depuis quelques mois, cette innovation a pour but à la fois de traiter des requêtes de recherches nouvelles ou inconnues (qui représentent 15% des recherches effectuées chaque jour) et d’aller plus loin dans l’analyse sémantique.

Concrètement, il s’agit de mieux analyser le contenu d’une page, son contexte, et la qualité du contenu offert. Plus que jamais, il faudra donc en 2016 concevoir des sites offrant des architectures de contenus pertinentes et contextualisées, mais aussi offrir des contenus à la sémantique riche et qui se démarquent en apportant de l’information qualitative et exhaustive.

 

Google vous accompagne au quotidien

La recherche locale a beaucoup évolué en 2015 et devrait continuer son ascension en 2016. Pourquoi? Parce que Google cherche à comprendre l’intention de l’internaute et lui servir des résultats en fonction de cela. Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur une expression donnée, veut-il de l’information générale sur le sujet? Veut-il trouver un service en ligne? Cherche-t-il un commerce à proximité? Google s’attache à servir le type de résultats qui correspond à l’intention de l’internaute (obtenir de l’information / magasiner en ligne / trouver un commerce) mais aussi à sa situation de recherche (où se trouve-t-il, fait-il une recherche depuis son mobile ou depuis son ordinateur, etc).

En 2014, le moteur de recherche a publié un rapport intitulé “Understanding Consumers’ Local Search Behavior” dans lequel il révèle que 50% des consultations d’un résultat local amènent à une visite en succursale dans les 24 heures.

On comprend dès lors l’intérêt pour Google d’apporter des résultats efficaces et qualitatifs. Et pour les entreprises, investir dans le local doit être une des priorités de 2016. Reste à savoir si ces résultats locaux resteront des résultats “naturels” ou si, face à un tel potentiel de conversion, l’ogre de Mountain View exigera sa part à travers des annonces Adwords locales.

 

Réseaux sociaux et vidéo marketing

« la grande tendance 2016 du marketing social sera inévitablement la vidéo » Isabelle, Stratège marketing

L’utilisation d’images a longtemps été une méthode puissante utilisée dans les médias sociaux pour faire la promotion des produits et/ou services de votre entreprise. Par contre, la grande tendance 2016 du marketing social sera inévitablement la vidéo. Plus besoin d’avoir une équipe complète pour effectuer l’enregistrement de vidéos, mais tout simplement un cellulaire et un outil d’optimisation de vidéo pour faire de courts montages. Selon une étude basée sur 1000 pages de marque, la durée moyenne d’une vidéo est 55,3 secondes.

De plus, lorsque vous défilez votre fil d’actualité Facebook (sur votre ordinateur ou sur votre mobile), les vidéos se déclenchent automatiquement. Lestats video démarrage automatique des vidéos fait en sorte d’apporter plus de visibilité à ces derniers. En fait, 78,2% des vues proviennent de ce genre de vidéos contre 21,8% pour les vidéos qui nécessitent un clic pour écouter le son.

La diffusion en direct sera également plus en demande. Cette dernière a commencé vers août dernier, mais ne cessera pas d’augmenter au fil du temps pour cibler la jeune clientèle. D’ailleurs, nous avons même eu la chance de voir l’apparition des vidéos 360 degrés vers la fin de l’année 2015. Ainsi, ces derniers risquent d’être plus présents dans notre fils d’actualité. De plus, Google indexera davantage des contenus provenant de Twitter et Facebook.

Aussi, en 2016, il sera indispensable d’avoir une portion du budget marketing attitré aux réseaux sociaux pour effectuer de la publicité sur Facebook, LinkedIn, Instagram, etc. Donc, vous voulez atteindre votre clientèle cible? Vous n’aurez pas le choix d’être présents!

 

Plus de transparence et des résultats mesurables

« Informez-vous, demandez des rapports de votre visibilité web, analysez les résultats et optimisez votre marketing » Marie France, Directrice de production

Pour discuter avec des centaines de clients chaque année, on voit une tendance se dessiner dernièrement, c’est que les clients sont de plus en plus informés et ils veulent mesurer l’efficacité de leur investissement en marketing et en publicité. S’il y a quelques années, une entreprise voulait un site pour pouvoir inscrire un «www» sur sa carte d’affaires, ou encore se contentait de savoir qu’un journal était imprimé en 40000 copies sans poser plus de questions, les règles du jeu ont changé et pour une agence web, faire preuve de transparence est maintenant une obligation.

0005La première mouture de Google Analytics existe depuis 2005, son utilisation s’est généralisée peu à peu et est maintenant loin d’être l’affaire de quelques passionnés de statistiques. Et il n’y a pas que le nombre de visiteurs qui se mesure: Analytics vous permet de savoir la provenance des visiteurs, le temps passé sur votre site, les pages visités, les achats faits via votre site; Facebook vous permet d’avoir les détails des mentions J’aime, de la portée de vos publications et de l’engagement de vos fans; vous pouvez savoir le nombre d’impressions et de clics sur toute bannière web ou sur AdWords, le nombre de vues de vos vidéos, les mots-clés tapés pour vous trouver et on pourrait continuer longtemps.

Comme entreprise en 2016, je vous dirais de suivre la tendance: informez-vous, demandez des rapports de votre visibilité web, analysez les résultats et optimisez votre marketing, c’est à votre portée et nous sommes là pour vous aider!

 

Nos conclusions

Si nous avons indiqué quelques grandes tendances, il nous est impossible de tout condenser en un seul article et des articles plus détaillés vous permettront, dans les prochaines semaines, d’approfondir certains sujets. Le web est un domaine en constante évolution et nous espérons qu’ils nous réserve son lot de surprises pour 2016, que nous suivons au quotidien. Si vous avez des commentaires suite à la lecture de cet article, partagez-les, nous y répondrons avec plaisir.

Toute l’équipe en profite pour vous partager ses meilleurs voeux pour la Nouvelle Année!