Strasbourg -> Paris

Quitter ma ville natale, mais pourquoi faire ? L’amour de l’aventure, de la découverte. Mais surtout pour voir les choses en plus grand, à la hauteur de mes ambitions. Je quittai les contrées alsaciennes, les tartes flambées et les torches aux marrons (n’est-ce pas Monique?) pour la vie parisienne. Un terrain de jeu infiniment plus vaste et prestigieux s’ouvrait alors à moi. Un monde dans lequel je me sens particulièrement à l’aise.

Paris -> Montréal

En 2015, le temps est venu pour moi de tenter une expérience professionnelle à l’étranger. Mais mon choix fût rapide et définitif : l’Amérique du Nord. Connaissant déjà bien les États-Unis, mon regard s’est tourné vers le Canada et le Québec plus particulièrement. Qu’est-ce que je connaissais à propos des Québécois ? Qu’ils aimaient la poutine, dire “tabernak” (désolé pour la prononciation Caroline) et qu’ils ne craignent absolument pas le froid. Arrivé à la fin du mois de mai à Montréal, j’ai découvert une ville accueillante et soucieuse de la qualité de vie de ses habitants. Cependant, l’aventure ne faisait que commencer.

Montréal -> Vaudreuil-Dorion

Voyager jusqu’à BJMédia n’a pas toujours été une mince affaire, mais cela faisait partie du prix à payer pour avoir la chance de vivre au centre de Montréal. Et cela valait le coup. J’ai pu connaître à Vaudreuil-Dorion une équipe d’une sympathie et d’un accueil sans égal, qui a en elle l’amour du travail bien fait. Une «gagne» comme ils diraient qui fait qu’on s’en rappellera toute sa vie. Je tiens à remercier toute l’équipe du marketing, de la production, du télé-marketing, des représentants et des stagiaires bien entendu, dont je suis à l’heure où j’écris ces lignes le dernier membre. Ces moments passés parmi vous resteront gravés dans ma mémoire, à l’instar de votre hospitalité et de votre gentillesse.

 

Qui sait, vous serez peut être tentés un jour de prendre le chemin inverse de cet itinéraire. Dans ce cas, sachez que la France vous accueillera toujours les bras ouverts.