Nous vous parlons régulièrement de l’importance de l’image dans une campagne marketing, qu’elle soit traditionnelle ou web. Aussi, vous avez certainement dû comprendre qu’accorder visuel et message peut être d’une force redoutable pour toucher vos prospects et capter leur attention. Avec toutes les informations que l’internaute reçoit, il faut sortir du lot. Et certains y arrivent, non sans une bonne dose de créativité… Dans cet article, nous vous proposons de passer en revue quelques campagnes publicitaires particulièrement réussies, comme d’autres beaucoup moins efficaces. Vous pourrez ainsi vous en inspirer et mesurer par vous-même l’importance de choisir un visuel adapté au message.

Les campagnes qui marchent

Regardez cette série d’affiches réalisée par Lego :

lego-image-mille-mots-visuels-bjmedia

Ne parlent-elles pas simplement d’elles-mêmes? Le message ici est limpide, comprenez que Lego permet de développer l’imaginaire et la créativité de vos enfants. Plutôt efficace et tout aussi pertinent ! D’ailleurs, vous remarquerez que Lego n’a rien ajouté de superflu, uniquement l’essentiel, sûrement aussi pour favoriser l’interprétation et soutenir un peu plus son message initial…

 

Prenons cette fois l’exemple de Hansaplast « CICATRISATION ÉCLAIR « 

Hansaplast-publicité-print-exemple-créative-publiz

Quoi de plus parlant ? Slogan et image s’accordent parfaitement, et le tout permet de capter votre attention, et donc d’espérer vous faire retenir le message. Ce qui est d’autant plus fort avec cette affiche, c’est qu’une blessure n’est jamais très agréable à montrer dans une publicité. Ici, la marque bien connue des enfants et de leurs mères a réussi à faire dédramatiser le geste de mettre un pansement. Il n’est donc pas nécessaire de rentrer dans un long discours pour se faire comprendre.

Les campagnes ratées

En revanche, toutes les campagnes publicitaires ne sont pas aussi bien menées, et certaines délivrent un message plutôt confus au consommateur, comme nous allons vous le montrer.

Prêtez attention à cette affiche contre la légalisation de la marijuana :

contre-légalisation-cannabis

Êtes-vous bien sûr qu’il s’agit d’un plaidoyer contre la légalisation du cannabis? Ici, message et visuel ne se mettent pas en valeur l’un et l’autre. Il est nécessaire de se pencher sur le texte juste en dessous pour espérer comprendre, et les consommateurs ne prennent que très rarement la peine de le faire, tant ils sont sollicités par leurs téléphones qui sonnent, des courriels qui arrivent, l’interruption d’un ami sur Facebook ou d’un collègue pour prendre un café… D’où l’importance d’une image accrocheuse !

Dans ce cas en particulier, le texte est loin d’éclairer le discours soutenu par le visuel. Au contraire, il délivre un message tout autre et ne fait que rajouter de la confusion. Si nous rentrons un peu plus dans le détail, nous avons là un bon exemple. Au premier abord, l’image semblerait défendre la consommation de cannabis, en soutenant qu’il ne faut pas s’arrêter aux préjugés, et donc qu’un responsable pourrait aussi bien être consommateur qu’un hippie. Or, en se penchant sur le texte plus bas, lequel ne donne pas envie d’être lu, nous constatons que nous avons compris l’inverse du message et qu’au contraire, il s’agit d’une campagne anti-cannabis. Le réel propos soutenu par cette affiche était de nous montrer que la consommation fait plus de dégâts qu’on ne le pense, sans même que nous le sachions.

Le dernier exemple est la campagne publicitaire de Sony pour le lancement de sa console portable PSP, en version noire ou blanche.

sony - PSP black and white

En soi, l’idée de fond d’opposer noir et blanc se justifie. Cependant, regardez bien la dernière image… Son caractère raciste est évident et tout à fait déplacé. Il dessert complètement le message de Sony, ce qui affecte d’ailleurs les autres visuels, qui souffrent en conséquence de cette double interprétation.

Quoiqu’il en soit, la notion clé à retenir est de ne pas sous-estimer la force d’une image. Choisie avec soin, elle ne peut que mettre en valeur votre message. Dans le cas contraire, une mauvaise interprétation risque de fragiliser votre discours, voire même faire comprendre l’inverse. Pour éviter ce problème, demandez l’avis de différentes personnes autour de vous afin de vous assurer de la clarté de votre message. D’ailleurs, pensez aussi à segmenter votre clientèle dès le départ afin d’opter pour le ton approprié. Vous y gagnerez en temps et en efficacité !

Et maintenant, si vous vous sentez prêt à créer vos propres visuels, vous pouvez suivre nos conseils par ici. Enfin, si vous voulez utiliser vos contenus visuels pour améliorer le référencement de votre site, c’est par ici que ça se passe !