À la tête d’une entreprise de pneus, de réfrigération ou même d’une boulangerie, vous jouissez, grâce au bouche à oreille, d’une excellente réputation. Vos clients sont fidèles et nombreux.

Mais bien que votre réputation soit bien reconnue dans votre communauté, il n’en reste pas moins que certains clients potentiels vous cherchent, vous contactent et vous demandent l’adresse de votre site web. Mais voilà, vous n’en avez pas.

En 2019, offrez-vous l’avantage d’une visibilité accrue sur les multiples plateformes numériques grâce à l’optimisation de votre site web et d’une stratégie de référencement web pour PME.

En sachant que 86% des québécois de connectent à Internet sur une base quotidienne, avoir un site web optimisé et bien référencé devient ainsi une nécessité. Si cette donnée à elle seule ne suffit à vous convaincre, l’émergence de vos compétiteurs qui affichent leurs services 24 heures/24, 7 jours/7 grâce au web devraient vous inciter à faire le pas!

L’optimisation d’un site web est essentielle dans la vente en B2C, cela vous permettant d’attirer de nouveaux clients, que cela soit pour augmenter votre chiffre d’affaires, développer votre réputation ou présenter un nouveau produit. La balance entre l’optimisation SEO et l’expérience utilisateur doit être parfaite, afin de maximiser son taux de conversion. Mais quels sont les points à prendre en compte pour avoir un site parfaitement optimisé?

Raccourcir l’entonnoir de vente

En tant qu’entrepreneur, votre but est de vendre vos produits et vos services. Voilà pourquoi il est important, sinon crucial, d’avoir un entonnoir de vente le plus court possible.

En effet, afin de convertir le plus de visiteurs possibles en clients, il faut prendre en compte que chaque étape d’un tunnel de vente représente un moment ou le client potentiel peut décider d’annuler son achat.

Ainsi, gardez en tête que plus il est simple de faire affaires avec vous, plus votre entonnoir de vente est court, meilleures seront vos chances de convertir vos prospects en clients. C’est vrai dans la vie comme c’est vrai pour votre site web.

Améliorer la conversion de son site

Le point le plus important en marketing est la façon de pousser les visiteurs de votre site web à passer à l’action, c’est-à-dire à recourir à l’achat de vos produits et services. Pour cela, rien de mieux que d’insérer quelques appel à l’action au travers de vos pages web.

Par exemple, sur votre page d’accueil, n’hésitez pas à mettre un bouton «Découvrez nos services», «Contactez-nous» ou même «Demandez votre soumission gratuite». Cette technique est un excellent moyen d’engager vos clients à parcourir les différentes pages de votre site web et, par la même occasion, les encourager dans leur processus décisionnel. Vous pouvez également profiter de cette occasion pour leur proposer:

  • De créer un compte sur votre site web,
  • De recevoir votre infolettre,
  • De vous suivre sur un réseau social.

Grâce à cela, les personnes n’osant pas encore faire appel à vos services vous connaîtront mieux, elles auront une période supplémentaire afin de découvrir plus en profondeur vos produits ou services, et finalement passer à l’achat.

Améliorer la vitesse de votre site

Le temps, c’est de l’argent tout le monde le sait, et c’est encore plus vrai lorsque l’on est propriétaire d’une entreprise. Voilà pourquoi il est  primordial que la vitesse de chargement de votre site web soit optimale et ne dépasse pas les 30 secondes. En effet, comme tous les autres moteurs de recherche, Google possède un robot appelé Googlebot. Son rôle est de naviguer sur votre site web en cliquant de lien en lien, afin d’analyser chacune de vos pages.

Si le système de crawl met plusieurs secondes avant de charger complètement votre page, cela aura un effet sur le temps total de crawl de votre page. Ainsi, le robot détectera et vous informera de chaque ralentissement rencontré. Si tel est le cas, le crawl et l’indexation se feront de façon plus lente.

N’oubliez pas que la vitesse est l’un des élément SEO essentiel de votre site web, puisqu’un site trop lent vous fera perdre plusieurs clients potentiels et, par le fait même, des revenus supplémentaires. Ne négligez pas non plus l’adaptation de votre site à un appareil mobile (téléphone, tablette,etc.) pour cibler le plus de clientèle potentielle.

Choisir un mot-clé et le champ sémantique associé

Une fois que votre tunnel de vente est déterminé, que vous avez mis en place une stratégie de conversion et que votre site web à une vitesse de chargement optimale, il est alors temps de passer à l’optimisation de votre site web afin de le rentabiliser et de générer des leads en continu. Mais, avant même de penser à optimiser votre site via le netlinking, il est important pour vous, de choisir vos mots-clés. Vous devez vous focaliser sur un mot-clé et ces co-occurrences sur chacune de vos pages, afin d’obtenir une page web parfaitement optimisée.

Sachez que pour que votre site web ait suffisamment de visite, les mots choisis devront présenter un volume de recherche intéressant, par exemple, pour un salon de coiffure, l’expression clé «faire une teinture» n’est pas intéressante, ne représentant que 20 recherches mensuelles, il faudra donc favoriser une expression clé comme «teindre les cheveux», qui cumule 170 recherches par mois. En sélectionnant des mots-clés ayant un bon volume de recherche tout en étant peu compétitifs, vous augmentez vos chances d’atteindre plus de clients et d’améliorer favorablement votre référencement SEO.

Optimiser le maillage interne

En SEO, pour avoir un maillage interne productif, il faut que celui-ci soit cohérent. En effet, il ne faut pas qu’un lien mène vers un article au hasard. Ainsi, les sujets des articles et les ancres doivent avoir un lien avec les mots-clés choisis. Votre maillage interne sera réellement efficace lorsqu’il sera classé en catégorie, via un cocon sémantique – c’est-à-dire une structure arborescente de liens reliés entre eux par un champ lexical. Pour un dentiste par exemple, l’article «Comment faire un détartrage?» pourrait-être relié à l’article «Comment se blanchir les dents?».

Concentrer les liens d’un même sujet vers une page donnera à celle-ci un poids considérable et lorsque cela sera fait, les pages catégorisées contenant plusieurs sujets d’un même thème seront indexées de façon plus rapide. Cependant, n’hésitez pas à renvoyer le visiteur vers un autre article interne si les deux articles se complètent.

Optimiser le balisage des images

Pour optimiser le référencement naturel de votre site grâce à des images, il est indispensable de définir les balises ALT. Vous devez alors décrire votre image avec un français simple et avec des mots-clés qui la feront ressortir dans les résultats de recherche. Il vous faudra pour cela choisir cinq à six mots-clés afin de présenter le contenu et la fonction de l’image. Voici un exemple: Coupe d’arbre – Émondage Saint-Denis ou Coupe de cheveux tendance – Salon esthétique Votre Style

Sachez que l’attribut TITLE des images n’est pas utilisé pour le référencement naturel. Cet attribut permet d’afficher, lorsque l’on place le curseur sur l’image, le titre de celle-ci. Il peut alors être intéressant de l’utiliser afin de rendre la navigation plus confortable pour votre visiteur.

Mettre en avant les avis clients

Les avis sur Internet sont extrêmement importants. Si on regarde une récente étude IFOP, 90% des utilisateurs décident de consulter les avis des consommateurs avant d’acheter un article en ligne. Parmi ces 90%, presque un tiers choisi de prendre en compte ces avis avant de passer commande.

C’est pour cela que vous devez impérativement faire attention aux avis clients sur votre site web. Le client n’est pas dupe : vous contenter de dire que vous êtes le meilleur ne suffit pas, il faut que vos précédents clients l’attestent.

L’optimisation de votre site web et le référencement SEO se basent sur de nombreux points, comme expliqué plus haut. Il est nécessaire de s’attarder sur chacun d’eux afin de maximiser le potentiel de votre site.

L’A/B testing des titres et pages

Le concept est simple, il consiste en la comparaison de deux versions existantes d’un site web, ou d’une application, dans le but de déterminer la plus performante d’entre elles. Pour cela, la version A et la version B vont s’afficher de façon aléatoire aux différents utilisateurs, afin de recueillir des informations qui vous présenteront la version de votre site la plus rentable. Si vous êtes avocat par exemple, vous pourriez avoir un article ayant pour titre «Comment choisir un avocat», confronté au titre «10 astuces pour choisir un avocat», la version du titre suscitant le plus de cliques étant celle qui sera validée.

&nbsp