Sous E-Commerce

Le e-commerce, l’avenir des commerces de détail du Québec

[Mis à jour le 1 janvier 2020]

Combien de fois par mois ou plutôt combien d’argent dépensez-vous mensuellement sur le Web? Selon une étude réalisée par l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), en 2019, 46 % de canadiens ont réalisé un achat depuis leur appareil mobile alors que 87 % des Canadiens ont effectué un achat en ligne au cours de la dernière année.

 «En considérant la proportion de cyberacheteurs au Québec et les statistiques de 2018 sur la population québécoise, le total des achats en ligne au Québec peut être estimé à 10,5 milliards de dollars en 2018, ce qui représenterait une hausse de 27 % par rapport à 2017 selon les données du fascicule Le commerce électronique au Québec de l’enquête NETendances 2018 du CEFRIO publié aujourd’hui.Nombreux sont les gens qui vont directement en magasin pour aller jeter un coup d’oeil à certains items qu’ils désirent se procurer, mais qui finalement décident de prendre les informations et de regarder sur leur cellulaire pour trouver un meilleur prix.» source: Cefrio

Dans une société où la rapidité est de mise et où les gens désirent avoir leurs articles rapidement, à un bon prix et sans avoir à se déplacer pour aller trouver les items de leur choix, l’achat en ligne devient ainsi une solution avantageuse et profitable.

achat en ligne - BJMédia

La guerre des prix

Avantageuse et profitable dû au fait que cette technique de vente donne ainsi le pouvoir au consommateur de transiger directement avec les marques afin d’éviter d’avoir des intermédiaires dans la transaction et ainsi lui permettre de sauver des coûts. Cette nouvelle réalité pousse ainsi les commerces au détail à s’adapter rapidement à cet enjeu commercial qui ne cesse de gagner du terrain surtout avec l’accessibilité grandissante de la mobilité.  

Ce n’est pas pour rien que Best Buy, Réno Dépôt et plusieurs autres magasins ont décidé de suivre cette tendance en égalisant le prix le plus bas trouvé sur un site Web canadien ou dans un certain rayon géographique. De plus, certains d’entre eux vous accordent un rabais additionnel de 10% sur la différence entre les deux prix. Le saviez-vous?

Par ailleurs, plusieurs entreprises offrent également la possibilité de s’abonner à leur infolettre. Cette technique promotionnelle vise à vous transmettre des promotions spéciales et du contenu pertinent dans le but de vous inciter à commander en ligne.

Cette technique de vente offre généralement les mêmes promotions qu’en magasin, mais vu qu’une boutique en ligne ne ferme jamais, les promotions ne se terminent pas à 17h ou 21h, mais bien à minuit. Une opportunité de plus pour vous faire bénéficier des promotions sur une plus grande période de temps et ainsi acquérir une clientèle supplémentaire, mais en ligne!

boutique en ligne - BJMédia

Boutique en ligne

Le commerce en ligne est une tendance qui ne cesse de grandir. Le but de cette stratégie marketing est de faciliter les transactions des consommateurs et surtout, de rendre l’expérience de magasinage exceptionnelle auprès des clients.  

Donc, un bon moyen d’acquérir des revenus additionnels est d’être présent sur le Web. Pour ce faire, recourir à la création d’une boutique en ligne peut se révéler une excellente option puisqu’elle devient une prolongation de votre commerce.

Afin d’optimiser les rendements de votre boutique en ligne, il est très important de porter un regard attentif au design. Privilégiez un design à l’effet WOW tout en gardant une navigation simple et claire.

Plateforme de e-commerce

En parlant de boutique en ligne, j’imagine que vous connaissez tous Amazon, Shooopping, Etsy, etc. Ce sont des sites qui permettent de vendre en ligne en vous créant un compte sur leur plateforme. Par contre, vous devez payer des frais mensuels et/ou des frais sur chaque item vendu pour conserver votre profil de vendeur. Voilà pourquoi il peut être intéressant de créer votre propre boutique en ligne! 

Plateforme de e-commerce vs Boutique e-commerce

Recourir à l’emploi d’Amazon et des autres géants du Web vous offre à la fois des avantages et des désavantages selon la grosseur de votre compagnie et du volume de votre marchandise.

Si la somme des ventes de vos produits couvrent les frais mensuels liés à votre compte et que vous retirez un profit intéressant de ces ventes, alors faire affaire avec ces compagnies peut se révéler un choix judicieux. Cela peut aussi être bénéfique si vous désirez aller chercher un marché international ou tout simplement augmenter vos opportunités de vente.

Par contre, si vous êtes propriétaire d’une petite compagnie avec un volume restreint ou moyen de marchandises, il serait plus avantageux pour vous de créer une boutique en ligne. Facile d’utilisation, cette méthode vous permet de contrôler votre inventaire ainsi que vos offres promotionnelles et la durée de celles-ci.

boutique en ligne - BJMédiaboutique en ligne - BJMédia

De plus, il vous sera possible d’en faire la promotion sur les médias sociaux ainsi qu’avec des infolettres, un aspect non négligeable. Aussi, les descriptions de vos produits enrichissent le contenu de votre site web, et donc son positionnement dans les moteurs de recherche, comme on vous le disant dans notre article sur les tendances SEO.

En conclusion, la vente en ligne est un modèle d’affaire dont les entreprises ne peuvent se passer de nos jours. Les solutions sont multiples et diversifiées. Pour choisir ce qui est le mieux pour son entreprise, il suffit de déterminer ses objectifs et les cibles que l’on veut atteindre. Alors, comptez-vous avoir une boutique en ligne pour la nouvelle année?