SEO, méta, balise, black hat, white hat, linkbuilding, title et SERP. Si en voyant ces mots la première idée qui vous vient à l’esprit est: mais qu’est-ce que ça mange en hiver ça? Ce petit glossaire illustré est pour vous! À première vue, le domaine du marketing web peut paraître fort simple. En effet, ne suffit-il pas de créer un site web, de le travailler un peu et hop de le mettre en ligne pour accumuler les clients et conquérir le web? Si cette idée est bien belle, en pratique il en va tout autrement. Les étapes sont beaucoup plus nombreuses et comme tout métier cela vient aussi avec un jargon bien spécifique qui peut parfois être difficile à comprendre lorsque nous ne sommes pas familiarisé avec le domaine. Alors, ne vous cassez plus la tête à imaginer toutes sortes d’hypothèses farfelues à la vue de ces termes (nous aussi nous sommes passés par là, alors n’essayez pas de nous faire croire le contraire) et voyons ensemble les mots-clés les plus importants du marketing web!

Ancre de lien: L’ancre de lien est un mot ou une partie de texte visible par l’internaute sur lequel on peut cliquer et qui nous donne accès à une autre page de site web. Cela est principalement utilisé afin d’offrir de l’information supplémentaire à l’utilisateur.

Annuaire: C’est un outil de recherche qui peut prendre la forme d’un service ou d’un site web à part entière et dont la fonction est de dresser une liste de sites selon des catégories et une indexation. Exemple: Réseau 411

Backlink (BL ou lien entrant): Lorsque l’on parle de backlink, cela signifie qu’un lien d’un site (souvent sous forme d’ancre de liens) pointe vers un site externe. Par exemple, en cliquant sur le mot plombier du site web À vos rénos, cela vous conduira sur la page Service du site Plombier expert. Avoir de bons «backlinks», issus de sites réputés est un objectif important pour le SEO.

Balises: Les balises HTML sont des éléments de base du codage HTML. Bien qu’invisibles aux yeux des internautes, ces balises permettent de mettre en forme et de structurer le contenu qui se trouve sur les différentes pages web (titre, sous-titre, texte en gras, interligne, lien, etc.). Souvenez-vous que les balises d’ouverture (par exemple <title>) doivent précéder des balises de fermeture (</title>). Les balises jouent également un rôle important au niveau du SEO puisque certaines d’entre elles sont spécifiquement prises en compte par les algorithmes des moteurs de recherche.

Black Hat SEO (parfois réduit à Black Hat voire à “BH”): Nous le savons tous, Internet a des tréfonds assez nébuleux dont certaines personnes aiment tirer profit. Désignant à la fois des techniques de référencement SEO et les gens qui les pratiquent, le Black Hat SEO est une méthode de référencement non éthique et punissable par les moteurs de recherche. De manière un peu réductrice, les Black Hat SEO sont les référenceurs qui ne respectent pas les consignes des moteurs (et notamment celles qu’impose Google). Leur objectif est d’arriver à positionner artificiellement un ou plusieurs sites web dans les premiers résultats de Google. Ce type de pratique du référencement SEO est fortement contesté par les professionnels du domaine ainsi que par Google qui privilégie un référencement de type White Hat. Voir notre article SEO Hero: le concours controversé de Wix.

Crawl: Imaginez-vous travailler dans une usine qui fabrique des chaussures de sport et votre rôle est d’inspecter chacune de ces chaussures afin de les trier. Celles qui respectent les exigences vont dans le bac bleu et celles qui ne les respectent pas vont dans le bac rouge. Le crawl a un peu la même fonction. En fait, le crawl précède l’indexation, qui précède l’affichage des résultats. En gros, cela signifie que les moteurs de recherche explorent plus ou moins régulièrement les pages des sites web et des applications mobiles afin de les indexer dans une optique SEO, c’est-à-dire de les faire apparaître favorablement ou non dans les pages Google.

CTR: Signifiant Click-Through Rate, et se traduisant par «taux de clic». C’est le rapport entre le nombre de clics et le nombre d’impressions. Voici un exemple un peu plus clair. Un bandeau publicitaire vantant les mérites d’un nouvel outil révolutionnaire est affiché 1 000 fois. Sur cette impression de 1 000, 10 personnes cliquent sur le bandeau, ce qui signifie donc que le taux de clics est de 1 %. S’exprimant en pourcentage, il se mesure en divisant le nombre de personnes ayant cliqué sur le lien ou la publicité par le nombre de personnes exposées au message.

HN et H1, H2… : Une page Web est composée de diverses parties. Un peu à la manière d’un texte journalistique ou d’un livre, la page web se doit d’être dotée de titres et de sous-titres afin de structurer les diverses parties. Ainsi, les balises dites «Hn» (pour H1, H2, H3,…) vont couper, titrer et hiérarchiser ces parties afin d’apporter à la page un certain poids SEO. Gardez toujours en tête que le H1 correspondra toujours au titre le plus important et que le H6 au moins important.

Link building: Anglicisme signifiant la «construction de liens», le link building est en fait l’activité de créer des liens externes afin de favoriser le classement de son site dans les pages de moteurs de recherche. Par exemple, votre amie, qui tient un blogue réputé sur l’horticulture, mentionne dans un de ses articles l’excellent service de votre compagnie de terrassement par le biais d’un lien sur lequel les internautes pourront cliquer et qui les mènera directement à votre site. En ayant ainsi plusieurs références de la sorte, votre SEO se verra renforcé, ce qui influencera directement votre position dans les résultats de Google. Qui sait, vous pourriez vous voir passer de la dixième position à la troisième.

Métadescription: Lorsque vous tapez la requête «Agence de Marketing» dans la barre de recherche Google, un certain nombre de résultats apparaissent. Chacun de ces résultats est composé d’un titre (en bleu), du lien URL et d’un court texte descriptif. La métadescription est en fait ce petit bout de texte qui sert à décrire ou à vanter les services d’une page web en à peu près 160 caractères.

Panda et Penguin sont sans doute les filtres le plus connus de Google. Déployés en 2011, ces algorithmes ont pour mission de nettoyer et de débarrasser le moteur de recherche de certains spams. Google justifie ces outils en expliquant les avoir mis en place pour pénaliser le référencement des sites «de mauvaises qualités» c’est-à-dire avec peu de contenu ou avec du contenu dupliqué. De plus, afin de contrer la publication de site de piètre qualité, le géant du web a fourni une liste de 23 points à respecter pour être sûr de faire un site de haute qualité. Lire aussi notre article : L’algorithme Penguin fait son arrivée sur Google.
Rich Snippet: Le snippet est l’extrait de la page qui apparaît dans les résultats offerts par Google lorsque l’on inscrit une requête dans la barre de recherche. Cet extrait se compose généralement d’un titre, d’un lien URL et d’une description (la métadescription). Mais, il n’est pas rare de voir ce dernier être enrichi (d’où le terme de “rich snippet”, ou “extrait enrichi”)   d’images, de vignettes, de vidéo, des étoiles d’avis, etc.

SEO: Vous avez créé un site web pour faire connaître votre compagnie et là vous désirez voir ce dernier s’afficher dans la première page du moteur de recherche Google. Pour cela, vous devez soumettre votre site à la technique de référencement Search Engine Optimisation, c’est-à-dire l’optimisation pour les moteurs de recherche. Cet acronyme tend à remplacer le terme plus long de «référencement naturel», et évoque toutes les techniques utilisées pour promouvoir une page web ou un site dans les résultats remontés des moteurs de recherche comme Google. Voir notre article sur L’avenir du référencement SEO.

SERP: Pour Search Engine Results Page, soit la page de résultats remontés par le moteur.