Sous Articles, Marketing web, Référencement

La vitesse de changement d’un site Web correspond au temps en secondes que met celui-ci à s’afficher. Le temps de changement peut également être calculé par page ce qui inclut tous les éléments.

C’est un paramètre important en référencement naturel de site Web (SEO) qui a été pris en compte par les principaux moteurs de recherche dans le calcul de leur algorithme, Google en tête, il y a déjà plusieurs années de cela. Mais depuis quelque temps, Facebook, Apple et Google se sont lancés dans des projets visant l’accélération du temps de téléchargement des articles et des sites Web sur mobile. Comme la mise à jour majeure du moteur de recherche Google qui aura pour objectif d’offrir une meilleure expérience utilisateur en intégrant la convivialité de la page Web comme critère SEO dès le mois de mai 2021. Ainsi, la qualité de l’expérience utilisateur sur votre site Internet y compris son « Mobile friendly » et sa vitesse de téléchargement va contribuer à son positionnement dans les pages de résultats de ce moteur de recherches. Pour en savoir plus sur les changements de l’algorithme de Google pour le mois de mai, consultez notre article de blogue : Mise à jour de l’algorithme Google : quels impacts sur votre site Web?

Avoir un site Web qui possède une vitesse de téléchargement sur mobile acceptable avec une ergonomie qui respecte les bonnes pratiques, c’est répondre positivement aux attentes des internautes. Il faut savoir qu’actuellement, le cellulaire est le second support utilisé pour naviguer sur le Web.

 

La vitesse de changement, un élément important de l’expérience utilisateur

seo-referencement-site-web-2-2-min

En matière de navigation Internet comme dans la vie de tous les jours, les personnes sont impatientes, ne prennent pas le temps, tout va vite et tout doit aller vite. Un internaute s’attend à obtenir l’information qu’il désire très rapidement.

Le temps de chargement d’un site Web influence donc non seulement sa position sur les principaux moteurs de recherche (SEO), mais également l’audience du site ainsi que votre taux de conversion. De plus, il joue un rôle important dans la création des premières impressions. Si vous voulez faire bonne impression à un nouvel internaute, votre site doit rapidement se charger (quasiment instantanément ou en 1 seconde).

 

Les exigences des internautes

Pour les internautes, un site Web qui se charge rapidement, c’est un gage de sérieux, de bonne santé, de qualité et de sécurité. Aussi, ils y accordent beaucoup d’importance surtout lorsqu’ils naviguent sur mobile.

Voici quelques chiffres caractéristiques :

  • 85% des internautes s’attendent qu’un site Web se charge en moins de 3 secondes.
  • Sur mobile, 32% des visiteurs quittent un site si le temps de chargement est de 1 à 3 secondes.
  • Toujours sur mobile, 53% des visiteurs quittent un site si le temps de chargement dépasse 3 secondes.
  • Sur ordinateur, c’est 40% qui délaissent un site Web si vos pages mettent plus de 3 secondes à se charger.
  • Et 74% qui abandonnent le site si les pages mettent plus de 5 secondes à se charger.
  • 80% ne reviendront pas sur le site.
  • À titre d’exemple : Amazon a calculé qu’une augmentation d’une seconde du temps de chargement de sa plateforme provoquerait une perte de 1,6 milliard de dollars.

 

Des outils pour tester et analyser 

vitesse-de-chargement-site-web-analyser-min
Vous pouvez mesurer la vitesse de téléchargement des diverses pages de votre site Web à l’aide de plusieurs logiciels qui analysent le contenu, puis génèrent des suggestions susceptibles de vous aider à accélérer son chargement.

 

Les principaux outils de test sont :

  • Google PageSpeed Insights : permet de définir le temps de chargement de votre site Web sur mobile et ordinateur ainsi que des actions à mettre en place pour améliorer votre score.
  • Google Test My Site : valide uniquement pour la version mobile de votre site. Test My Site permet d’obtenir des résultats très précis.
  • Pingdom reconnu comme l’un des outils de référence pour définir le temps de chargement d’un site. Il indique un score de performance ainsi que de nombreuses fonctionnalités.
  • GTmetrix c’est l’outil idéal pour les débutants qui propose de nombreuses options (vérification de votre site Web à partir de diverses régions de test ou de navigateurs par exemple) ainsi que de simples rapports complets.
  • WebPage Test : permet de tester la vitesse de votre site à partir des navigateurs Internet Explorer et Chrome. Vous obtenez un diagnostic détaillé ainsi que de nombreux conseils pour améliorer votre temps de chargement.

 

Les 5 facteurs qui alourdissent votre site Web et comment les optimiser

vitesse-de-chargement-site-web-5-facteurs-min
Il existe plusieurs éléments qui ralentissent la vitesse de chargement des pages de votre site Web tels que le temps de réponse du serveur ou du chargement des ressources (images, CSS, polices, etc.), l’exécution du JavaScript ou des codes tiers, l’espace pour une éventuelle publicité, etc. Vous devez tout d’abord identifier les principaux facteurs qui ralentissent vos pages puis vous devez absolument les optimiser afin d’assurer un bon référencement de votre site Web

 

Les 5 principaux facteurs 

  • Les images et les vidéos

Les images et les vidéos sont des fichiers lourds, ce sont les deux principaux éléments qui font ralentir la vitesse de chargement de vos pages de site Web. De plus, ils ont tendance à consommer beaucoup d’énergie du côté du serveur. 

Afin de les optimiser, vous pouvez les compresser, choisir un juste équilibre entre qualité et poids pour ainsi augmenter la vitesse des pages. Pensez à examiner l’ensemble de vos visuels présents dans votre site c’est-à-dire les photos et les vidéos, mais également les bannières, les pictogrammes, les animations, etc. 

  • Le code HTML et CSS

C’est un facteur plus technique, mais plus il y aura de formules lourdes de codes ou de parasites dans celui-ci plus les pages seront longues à charger.

Pour l’optimisation, vous devrez alléger le code, supprimer les séquences inutiles, limiter l’utilisation de tables ou iframes, compresser certains fichiers CSS ou HTML, etc. 

  • L’architecture du site

Un design très complexe comprenant beaucoup d’animations avec des effets compliqués, des contenus très denses, des emplacements publicitaires réservés à outrance, etc. va ralentir le changement du site.

Pour l’optimisation, pensez simplicité et design minimaliste afin d’augmenter la lisibilité générale du site et de gagner en légèreté.

  • Le serveur et l’hébergeur

Le choix de l’hébergeur pour votre site Internet a une influence sur la vitesse à laquelle vos pages vont s’afficher pour les internautes. Méfiez-vous des hébergements mutualisés et privilégiez des solutions professionnelles qui offrent de meilleures performances.  Vous devez savoir que le temps de réponse optimal d’un serveur se situe aux alentours de 200 ms.

Pour une optimisation supérieure, vous pouvez également opter pour l’utilisation d’un CDN (Content Delivery Network) qui représente un ensemble de serveurs situés dans différentes zones géographiques dans le monde qui délivrent les pages de votre site aux internautes en fonction de l’endroit où ils se trouvent. 

  • Le système de mise en cache

Les systèmes de cache côté serveur permettent d’économiser au maximum les ressources utilisées par les serveurs en diminuant les requêtes et en créant des pages statiques qui vont s’afficher plus rapidement que celles dynamiques.

Pour optimiser la vitesse de votre site Web, n’hésitez pas à utiliser des plugins de mise en cache côté serveur.

 

Vous souhaitez analyser au complet et optimiser la vitesse de téléchargement de votre site Internet? Vous désirez améliorer le référencement de votre site Web? Les professionnels de BJMédia, spécialisés dans le SEO, sauront répondre à l’ensemble de vos besoins.

 

Source : Google

banniere-guide-57points_fr